Suite à la réponse de l’inspecteur du travail de Crolles à une interpellation de la CFE-CGC (voir affichage), la direction ne peut plus nier que le nombre de jours qu’elle peut imposer sur Q1 est limité.

Nous demandons une annonce officielle précisant que le nombre de jours imposés sur Q1 est de 5 maximum (équivalent aux 5 CP5).

Pour rappel, lors du dernier CE, la DRH a déjà confirmé que la période du 21 au 24 février pourra être travaillée.

Les salariés sont libres de poser en Q1 tous les congés qu’ils souhaitent, en plus de ces 5 jours, sur la base du volontariat.