Faites le minimum!

  • Le jour de solidarité a été donné seulement aux personnes ayant effectué du chômage partiel. Ces personnes seront en congé rémunéré le lundi de Pentecôte
  • La politique salariale a été nulle pour l’ensemble du personnel
  • Les demandes insistantes (quoiqu’ illégales) de prise de congé sur Q1 et Q2 ont concerné l’ensemble du personnel

Aussi, il est incompréhensible voire inadmissible que cette mesure n’ait pas été étendue à l’ensemble des salariés de ST France.

La CFE-CGC conseille fortement les ingénieurs et cadres qui viendront travailler lundi prochain à appliquer le forfait jour à la lettre, c'est-à-dire à effectuer un temps de présence symbolique sur le site.

Pour rappel, l’auto déclaration d’une journée de travail à la maison est également possible (avec consentement du manager).

Pour le personnel du 2ème collège hors FEM: n' étant pas au forfait jour, on ne peut rien proposer pour eux par rapport au jour de solidarité, à part la demande déjà faite et refusée, de donner ce jour à tout le personnel. Cette mesure discriminante (manuf-division) a été décidée par la DRH France.

Cette catégorie ne doit pas croire que nous ne les prenons pas en considération, pour preuve la prime industrielle  (que les cadres ne touchent pas) dont ils bénéficient sur Rousset (pas sur les autres sites) et que nous avons obtenue grâce à notre persévérance.