Françoise Grosvalet, Electronique International, le 04/9/2009 à 14h38

Selon Semi, les investissements dans les unités de production de semiconducteurs augmenteraient de 64 % en 2010, à 24 milliards de dollars. Malgré cela, les capacités de production ne progresseraient que de 4 à 5 %, à 21,5 millions de tranches équivalant 200 mm par mois, la grande majorité des investissements étant destinés à l’amélioration des unités de production existantes plus qu’à la mise en place de nouvelles usines.
Toujours selon Semi, six sociétés, TSMC, Globalfoundries, Toshiba, Samsung, Intel et Inotera, se partageraient plus de la moitié des investissements 2010.