Cela fait plusieurs dizaines de trimestres que la Direction force les salariés à prendre des congés, et ce même en anticipation, au nom d’une gestion court-termiste au trimestre. Sachant que ce qui est pris au début n’est plus disponible à la fin. Cette année, encore, la Direction a forcé les salariés à prendre un maximum de congés en début d’année, malgré les avertissements de la CFE-CGC sur l’impact de cette décision sur les congés de fin d’année : 12j en Q1, 6j en Q2 dans certaines divisions. Au dernier CE, la Direction a bien précisé qu’elle demandait le solde et la planification des congés en fin d’année, mais qu’il n’y aurait aucune fermeture de site ou même d’obligation à prendre les congés semaines 52 et 53. Une fois de plus, elle ne tient pas parole, et veut prendre des mesures illégales et incohérentes (beaucoup de salariés n’ont pas le solde des 8 jours nécessaires, même RTT compris suite aux mesures des prises de congés de Q1 et Q2 et du P-VIP). Trop, c’est trop, la Direction abuse. Il ne saurait y avoir en aucun cas fermeture de quelque service que ce soit, hors justification économique et si c’est le cas :

1-     la fermeture doit être officielle

2-     la Direction devra payer à 100% les jours des salariés qui n’ont pas assez de congés ou les mettre au chômage partiel

ST a une obligation de fournir du travail, donc ceux qui n'ont plus assez de congés doivent pouvoir venir travailler. La CFE-CGC fera ce qu’il faudra pour faire respecter la loi.