Les NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) vont bientôt arriver mais nous constatons que depuis celles de l’année dernière, la DRH France est de plus en plus absente. Elle s’était engagée à ouvrir des négociations sur un certain nombre de sujets (Grenelle de la motivation, forfait jours, grilles OATAM, PERCO, télétravail, pénibilité).

Force est de constater que tous ces sujets sont en sommeil, gelés, voire congelés.

Notre 1ère revendication cette année, outre la politique salariale (incontournable), sera d’exiger le respect des engagements sur tous ces sujets.

Concernant la politique salariale, nous demandons une augmentation générale de 2.5% (inflation) + une augmentation au mérite de 3% + un budget promotion de 1%, avec évidemment les rattrapages des mini conventionnels et des inégalités F/H en sus de ces budgets.