Les membres CFE-CGC de la délégation de négociation sur ce sujet, toujours très vigilants, ont relevé au début de la séance une incohérence majeure entre le texte proposé et les négociations précédentes sur les modalités et le nombre de jours monétisables (au détriment des salariés).
Suite à un débat très animé, la CFE-CGC a eu gain de cause et obtenu la possibilité de monétiser 2 fois 5 jours supplémentaires sur la période 2012-2013.

En résumé, en plus des 5 jours par an, déjà prévu dans l’accord CET de mars 2011, il sera possible de:

  • monétiser 5 Jours supplémentaires de CET sur Q2/2012 ou Q3/2012 et
  • monétiser 5 Jours supplémentaires de CET sur Q3/2012 ou Q1/2013
  • Soit un total possible de 20 jours sur la période 2012-2013.