La CFE-CGC interpelle systématiquement la direction sur les minima conventionnels depuis plusieurs années, en NAOs et en DP notamment. Des actions sont régulièrement engagées auprès de la DRH du site et France afin qu’il n’y ait plus de salariés en dessous des minima légaux (voir lettre de demande de régularisation  a notre RH locale a l’affichage).

La CFE-CGC a interpellé la direction lors des réunions DP de Septembre, Octobre et Novembre sur le sujet des minima conventionnels en insistant sur les conséquences pour le salarié d’une régularisation par prime en fin d’année :

  • La prime RTT est moindre car elle est calculée sur le salaire de base,
  • Quelle que soit la note obtenue au mérite, l’effet de l’augmentation est gommé par la différence avec le minimum légal,
  • Cette prime n’est pas obligatoirement prise en compte par les banques ce qui est un frein à l’obtention d’un crédit.

Nous rappelons aussi qu’un changement de coefficient automatique est prévu dans notre convention collective  tous les 3 ans pour les cadres niveau II (échelon 100 à 130, voir tableau ci-dessus).

N’hésitez pas à vérifier votre fiche de paie et à contacter vos élus pour toutes questions.

 

Mini brut et coefficient convention collective des IC(Forfait Jour)

minisIC