La négociation de l’avenant sur les critères 2014 est en cours. La marge brute pose toujours problème : alors que l’objectif donné par C. Bozzotti aux analystes pour Q1 est de 34%, celui donné aux salariés est de 38.2%. Cherchez l’erreur !

Mais ceci est monnaie courante : rappelons-nous l’accord de 2009-2010-2011 avec des marges brutes de 40% tout aussi inatteignable (signé par ailleurs par la CFDT, qui a la mémoire courte). Heureusement, la corde de rappel, négociée par la CFE-CGC, a servi 2 fois et permis de remonter le montant de l’intéressement.