Prime[1]

La CFE-CGC a fait un sondage sur l’EPA suite aux EPA 2014 et au mécontentement croissant des salariés sur ce sujet. Il a eu beaucoup de succès en termes de participation, ce qui montre l’intérêt collectif autour de ce sujet. Il en ressort que cet entretien est mal vécu et démotivant.

Les résultats de ce sondage montrent clairement l’effet destructeur de la notation imposée par une gaussienne sur la motivation des salariés. Elle rappelle que l’utilisation d’une gaussienne est interdite par la loi.

Les objectifs définis lors de l’entretien qui ne correspondent pas à la définition des objectifs SMART et ne sont donc pas maîtrisés par le salarié.

D’autre part, l’augmentation de salaire n’est jamais abordée lors de l’entretien alors que c’est une obligation légale annuelle (art L3121-46).

Au global, l’impression du salarié est que l’EPA est inutile dans sa forme actuelle.

La CFE-CGC demande que la politique actuelle de notation des salariés avec une gaussienne soit abandonnée et remplacée par l’évaluation de la performance basée sur des objectifs semestriels maîtrisés par les salariés. La CFE-CGC préconise de remettre de “l’humain” dans le système et de reconnaître les efforts et pas seulement les résultats qui peuvent dépendre d’éléments extérieurs.

 

La CFE-CGC demande à la direction  d’ouvrir un groupe de travail paritaire national sur les EPA.