La Direction a enfin répondu à l'interpellation de la CFE-CGC sur le non resperct des minis conventionnels.

En effet, suite à la politique salariale de vaches maigres pratiquée depuis 2001, certains cadres ont fini par être rattrapés par les minis conventionnels.

La Direction a répondu le 18 avril qu'elle avait effectué les corrections nécessaires. Ceci débouchera sur une régularisation dans les 3 prochains mois, avec des rattrapages concernant les années 2006 à 2010.

Nous vous engageons à vous rapprocher de vos élus si vous constatez encore des anomalies.