ST a décidé d’arrêter sa participation dans STE.

En France cela se traduit par la reprise des 900 emplois des sites du Mans/Rennes, Grenoble et Paris. D’un point de vue de l’emploi, c’est une garantie majeure.

Les procédures légales commenceront mi-avril, sûrement au moment des annonces des résultats 2012 de ST/STE.